Nouvelles et articles

La Communauté du ROPE : Pleins feux sur Kevin Reichstein, spécialiste en placements et donateur mensuel de JA Ottawa

|

Nous prenons le temps de remercier la communauté des donateurs mensuels du ROPE pour leur engagement envers les enfants et les jeunes d’Ottawa. Dans le cadre de cette initiative, on a eu le plaisir de rencontrer Kevin Reichstein, spécialiste en placements de la Banque Scotia, qui a récemment décidé de devenir donateur mensuel après des années d’engagement bénévole auprès de JA Ottawa.

 

Parlez-nous de votre expérience avec JA.

Quand j’étais à l’école secondaire, au Mississauga, j’ai participé au programme Entreprise Étudiante pour une période de quatre ans. C’était captivant de rencontrer des professionnels qui évoluaient dans le vrai monde du travail. Ce fut ma première expérience avec JA. Quand j’ai découvert que ça existait à Ottawa, je suis devenu bénévole pour appuyer le programme Jeunes Entreprises et Économie pour le succès.

 

kevin reich

 

Super ! Nous aimerions en savoir davantage sur ce que vous avez appris comme jeune participant à Jeunes Entreprises ?

Chaque année, nous concevions des produits, nous vendions des actions, faisions du porte à porte et participions à des foires commerciales pour vendre nos produits. Il y avait une banque JA et, une année, j’avais un travail au sein de cette banque : je m’occupais des dépôts. Aujourd’hui, je suis banquier pour la Banque Scotia et je peux confirmer que cette expérience m’a permis de développer des aptitudes directement liées à mon travail.

Le premier produit que j’ai développé avec  JA a été des cartes personnalisées (bien avant que Photoshop existe  –  nous étions avant-gardistes à ce moment-là!)  Une autre année, nous avons conçu un produit nommé Booboo Bunny, un lapin en peluche fait de bas. Nous les avons tous vendus! Ce fut un énorme succès. Une autre année, nous avons créé une trousse de premiers soins que nous avons appelé  « Just in Case ». C’était une excellente idée, mais la conception du produit était coûteuse et ça a moins bien fonctionné. Mais ça, c’est une très bonne leçon pour un jeune entrepreneur!

En tant que bénévole pour Entreprise Étudiante, j’ai essayé de faire comprendre aux étudiants qu’il y a une énorme différence entre avoir la meilleure idée du monde et vendre son produit. Si tu as un excellent produit, mais que tu ne fais pas de ventes, ton entreprise ne va nulle part. Il y a toujours une prise de conscience pour eux à ce moment-là. Ils comprennent que ce n’est pas juste se rassembler avec des amis et créer un produit : tu dois réellement le vendre. En même temps, j’ai vu des Entreprises Étudiantes constituées d’excellents vendeurs, avenants et sociables, qui ont connu des problèmes de production. Alors, chaque entreprise doit comprendre qu’elle a besoin d’un bon produit et d’une bonne stratégie de ventes.

 

Que préférez-vous enseigner avec JA ?

J’adore animer Économie pour le succès en salle de classe. Je le fais depuis maintenant 8 ans. Je suis planificateur financier, alors enseigner la littératie financière aux plus jeunes fait beaucoup de sens pour moi. Je vois beaucoup d’adultes qui ne savent pas comment planifier leurs finances. Alors voir des étudiants acquérir certaines de ses aptitudes – la création d’un budget, la gestion de la paie -c’est très gratifiant.

 

Pourquoi avez-vous décidé de devenir un donateur mensuel pour JA ?

Ce programme est fantastique et j’aimerais vraiment pouvoir y accorder plus de temps comme bénévole. Mais avec le travail et de jeunes enfants à la maison, je ne peux m’engager autant qu’avant. En devenant donateur mensuel, je peux tout de même appuyer l’organisation et lui redonner ce que j’ai reçu. C’est une autre façon de m’engager. Je fais des dons mensuels à quelques organisations et je trouve pratique de faire des dons en continu. Parfois, on fait un don et ensuite, on oublie la cause. Je sais que mon don mensuel est investi dans un programme efficace qui bénéficie de dons continus.

 

Aimeriez-vous partager autre chose avec nos lecteurs ?

J’aimerais encourager les gens à faire du bénévolat. Il existe toutes sortes de programmes qui requièrent différents niveaux d’engagement. L’Économie pour le succès, par exemple, ne demande qu’une seule journée de bénévolat. Ces merveilleux programmes ont besoin de bénévoles pour réaliser leurs activités, pour recevoir plus de financement, pour assurer leur existence. Tout ce que j’investis en temps, je le reçois à mon tour en énergie.

Un commentaire que j’entends souvent de la part des enseignants est que certains étudiants qui s’engagent moins dans les discussions académiques en classe s’ouvrent davantage lorsqu’on parle des défis de la vie réelle comme ceux qu’on trouve en entreprenariat. Quand vous faites du bénévolat avec JA Ottawa, vous avez la chance de faire participer ces étudiants et je trouve que c’est extraordinaire. Ça aide les jeunes à garder un esprit ouvert, à questionner leurs propres conceptions et à réaliser qu’ils peuvent avoir du succès à différents niveaux.

 

ja ottawa, jeunes entreprises, reseau d'ottawa pour l'education

 

Joignez la Communauté des donateurs mensuels du ROPE ici!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.