Apprentissage

Lire à voix haute à des enfants : une priorité pour le cabinet d’avocats BLG

Propos de Jane Bachynski, Associée chez Borden Ladner Gervais, recueillis par Meg Friedman, Directrice du développement au Réseau d’Ottawa pour l’éducation.

En 2001, BLG a pris la décision de s’engager dans un projet – un projet terrain d’envergure nationale – dans lequel pourrait s’impliquer le personnel et les avocats de BLG des cinq communautés où notre entreprise évolue : Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal. BLG a convenu d’orienter les efforts de ce projet vers l’amélioration de la littératie des enfants et de travailler directement avec eux dans les écoles où il y a de grands besoins. Durant cette même période, LectureOttawa prenait vie : il était évident que nous étions faits pour travailler ensemble. Nos objectifs communs de soutenir l’alphabétisation précoce et de partager le plaisir de lire aux enfants s’alignaient parfaitement.

Rapidement, le programme LectureOttawa a jumelé BLG avec l’école publique Queen Elizabeth (QE), a formé nos employés-lecteurs, a facilité la vérification des antécédents criminels et s’est occupé des menus détails nous permettant de nous asseoir et de lire à haute voix aux élèves de la maternelle à la troisième année. L’an passé, durant l’année scolaire 2015-2016, 191 avocats et membres du personnel de BLG ont fait du bénévolat avec « BLG fait la lecture aux enfants » à travers le Canada. À Ottawa, nous avons eu 24 lecteurs qui ont fait des lectures, divisés en équipe de 4.

Si vous parlez avec les lecteurs de BLG, ils vous diront sans hésiter que le temps passé en un à un avec les élèves est le meilleur 60 minutes de leur semaine. En effet, quelle émotion nous ressentons lorsque, en nous tenant à l’embrasure de la porte de la classe, nous voyons une douzaine de mains se lever bien haut et entendons une chorale de : « Moi! Moi! Moi! Je veux aller lire! »

Il y a 55 langues représentées (tendance à la hausse) à l’école QE. Plusieurs élèves sont de nouveaux Canadiens qui, pour plusieurs raisons, ne lisent pas, ou ne peuvent pas lire, en français ou en anglais à la maison. LectureOttawa a la capacité d’identifier les écoles comme QE qui ont les plus grands besoins. Notre entreprise est fière de contribuer à soutenir la littératie et la lecture individuelle auprès des enfants.

Durant les 13 dernières années, QE est devenue « notre école ». Nous ressentons un réel engagement envers les enfants présents et nous désirons grandement contribuer à leur succès.

Il y a plusieurs bonnes raisons pour les entreprises locales de s’engager au sein du programme LectureOttawa : c’est excellent pour le moral des employés et l’esprit d’équipe; c’est un soutien considérable pour les élèves, les enseignantes, les enseignants et la communauté. Pour plus d’information, je vous encourage à communiquer par courriel avec Lee-Ann Scott du Réseau d’Ottawa pour l’éducation à lscott@onfe-rope.ca ou par téléphone au 613 366-3085 poste 253. Vous serez heureux de l’avoir fait!

 

Publié dans

Laissez un commentaire