Santé et bien-être

Programme de lutte contre la toxicomanie (projet répa)

Les services de counseling, de traitement et d’information dont les jeunes ont besoin aujourd'hui pour prévenir des problèmes de toxicomanie pouvant durer toute une vie et pour favoriser la réussite des élèves.

Le Réseau d'Ottawa pour l'éducation collabore avec 22 partenaires communautaires pour offrir des solutions de rétablissement, d’éducation, de prévention et d’appui en matière de toxicomanie (répa) aux jeunes de la 7e à la 12e année. Grâce à des fonds de la province de l’Ontario, de la ville d’Ottawa, des quatre conseils scolaires et de Centraide Ottawa, nous améliorons l’accès à l’éducation sur la toxicomanie, et nous offrons des services essentiels de counseling en milieu scolaire aux élèves qui ont des problèmes de consommation de drogue ou d’alcool, ainsi qu’à leurs parents. Centraide joue un rôle de premier plan dans le cadre de la sensibilisation et de la campagne de financement du projet répa, et le ROPE assure la coordination et la prestation du programme en milieu scolaire auprès des écoles secondaires publiques d’Ottawa.

En 2011-2012, ce programme de lutte contre la toxicomanie a été élargi pour offrir des services aux jeunes de trois écoles communautaires : Opération rentrer au foyer, Youville Centre et le centre de santé autochtone Wabano, en plus de deux centres de traitement, un dans chaque langue officielle.

Pour plus d’information, visitez le projet répa.

Au sujet du Programme

Les Besoins

Des études récentes montrent que 85 % des adultes ayant des problèmes de toxicomanie ont commencé à consommer de la drogue ou de l’alcool avant l’âge de 18 ans. En Ontario, 1 élève sur 7 de la 9e à la 12e année signale des symptômes de toxicomanie.

Selon le Sondage sur la consommation de drogues et la santé des élèves de l'Ontario, 1 élève sur 10 de la 7e à la 12e année a consommé des analgésiques opioïdes sur ordonnance (p.ex., Percocet, Percodan, Tylenol 3, Demerol, Dilaudid, OxyNEO, codéine) à des fins récréatives au cours de la dernière année. Dans la plupart des cas (55 %), les médicaments ont été fournis par les parents ou les frères ou soeurs.

Les Solutions

Grâce au projet répa, chaque école secondaire d'Ottawa offre un service de consultation individuelle sur place avec un spécialiste en toxicomanie. L’an dernier, 1 400 élèves de la région et 200 parents des quatre conseils scolaires se sont prévalus de ce service. De plus, 5 848 élèves du secondaire, 8 000 élèves du niveau intermédiaire et 2 500 parents ont participé à des séances d’éducation et de prévention dans le domaine de la toxicomanie.

LES RÉSULTATS

Depuis l’implantation des services de consultation en milieu scolaire, en 2007, plus de 7 500 jeunes de la région y ont eu accès, et les résultats sont impressionnants. Parmi les élèves faisant partie d’un groupe d’évaluation du programme, 70 % avaient réduit leur consommation ou cessé de consommer, tandis que 97 % des élèves consultant un conseiller avaient terminé leur année scolaire.

« Les conseils de mon intervenant m’ont certainement aidé à prendre conscience du fait que je devrais changer mes habitudes et faire ce qu’il y a de mieux pour moi, et non laisser mes envies me contrôler. »

~ Élève d’une école secondaire d’Ottawa

VOUS POUVEZ AIDEZ DES ÉLÈVES À RÉUSSIR

Contribuez à offrir aux jeunes d'Ottawa et à leur famille l'accès à des services de soutien, de traitement, d'éducation et de prévention. Vous pouvez aider des élèves aux prises avec des problèmes de toxicomanie - avant qu'il ne soit trop tard.