Nouvelles et articles

Pleins feux sur les volontaires de l’éducation du ROPE : Amy Grochot

| |
Amy Grochot

En l’honneur de la semaine nationale du bénévolat, le ROPE souhaite mettre en lumière certains des bénévoles extraordinaires qui travaillent avec nos différents programmes pour aider à faire la différence dans notre communauté.

Dans ce blog, nous aimerions vous donner l’opportunité de faire connaissance avec Amy Grochot, une bénévole de notre programme JA Ottawa.

1) Parlez-nous un peu de vous.

J’ai grandi dans la petite ville de Saint Catharines, dans le sud de l’Ontario. Juste après avoir obtenu mon diplôme d’études secondaires, en 2012, j’ai déménagé à Ottawa pour poursuivre des études à l’Université Carleton, et je suis à Ottawa depuis!! J’ai deux chats – Panther et Oryx.

2) Qu’est-ce qui vous a décidé à faire du bénévolat pour le programme JA Ottawa? 

J’ai commencé à faire du bénévolat pour le ROPE et pour JA pendant mes études. Je cherchais toujours des occasions d’en faire davantage en dehors des cours de mon programme de premier cycle. Ma première expérience de bénévolat a été pour le programme L’économie pour le succès! Bien que je sois nerveuse et que je n’aie pas du tout confiance en moi pour me tenir debout devant une classe, ce fut une expérience extraordinaire et j’ai été ravie de voir à quel point les élèves ont aimé nos activités!

3) Quelle est votre philosophie de vie?

La priorité, c’est de ralentir, absorber et profiter au maximum de ce qui se présente à moi. En grandissant, j’étais toujours si pressée – de trouver un emploi, d’aller de l’avant, de vieillir! Maintenant, je me suis rendu compte que la vie est trop courte pour « courir »… J’ai appris à « marcher » et à regarder autour de moi.

4) Si vous aviez une machine à remonter le temps, en quelle année iriez-vous et pourquoi?

1918 – une année charnière, car les femmes obtiennent le droit de vote au Canada!

5) Supposons que pendant 24 heures, vous pouvez vous approprier le mérite de n’importe quelle œuvre d’art – chanson, film, livre, etc. – laquelle choisiriez-vous?  

Je ne suis pas certaine de pouvoir prétendre à la célébrité à partir de quelque chose qui existe déjà, mais j’adorerais écrire mon propre livre un jour!

6) Quel est votre perle rare préférée à Ottawa?

Il y a une boulangerie à Hintonburg qui s’appelle Bread By Us. Elle est extrêmement généreuse au sein de la communauté et fournit du pain frais aux banques alimentaires de la région d’Ottawa… sans compter que tout ce qui s’y trouve est fraîchement cuit et tout simplement délicieux!

7) Quelle a été la plus grande leçon de l’année qui vient de passer et qu’est-ce que cela vous a appris sur vous-même?

Apprivoiser la solitude… Cela peut paraître étrange, mais avant la pandémie, il y avait toujours quelque part où aller, quelque chose à faire, quelqu’un à voir. J’avais rarement l’occasion d’être seule. Au cours de l’année qui vient de s’écouler, mon bien-être psychologique a été mis à mal, car je suis plus isolée de mes proches que je ne l’ai jamais été, mais grâce à tout ce temps passé toute seule, je me comprends mieux. Cette période m’a aussi appris à apprécier les « petites choses » que je tenais pour acquises!


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.