Nouvelles et articles

Pleins feux sur les volontaires de l’éducation du ROPE : Terrin Stachiw

| |
Terrin Stachiw

Dans le cadre de la célébration de la Semaine nationale du bénévolat, l’ROPE braque les projecteurs sur quelques bénévoles qui apportent des changements dans notre communauté en encourageant et en stimulant les enfants.

1. Parlez-nous un peu de vous…

Bonjour, je m’appelle Terrin. Depuis mon plus jeune âge, je suis perpétuellement émerveillée par le vol, ce qui m’a amené à obtenir un baccalauréat et une maîtrise en génie aérospatial et je travaille maintenant comme consultant en essais et en simulation de vol. J’aime aussi rester actif – lorsque je ne travaille pas, vous me verrez en train de faire du vélo, de jouer au hockey ou au volleyball.

2.        Qu’est-ce qui vous a décidé à faire du bénévolat pour le programme JA du ROPE?

J’ai toujours nourri une passion pour l’enseignement et le mentorat. J’ai d’ailleurs été assistant d’enseignement pendant toutes mes études universitaires. J’espère transmettre aux élèves ma passion pour les mathématiques et les sciences et leur donner envie de les découvrir.


3.        Quelle est votre philosophie de vie?

Ma philosophie de vie est de ne jamais refuser une occasion et d’en tirer le meilleur parti. C’est dans les situations nouvelles que l’on apprend le plus et que l’on peut repousser les limites de ce que l’on croyait pouvoir faire.

4.        Si vous aviez une machine à voyager dans le temps, en quelle année iriez-vous et pourquoi?

J’avancerais rapidement jusqu’au Bluesfest 2022 car, avec un peu de chance, le monde sera revenu à la normale d’ici là.

5.       Supposons que pendant 24 heures, vous pouvez vous approprier le mérite de n’importe quelle œuvre d’art – chanson, film, livre, etc. – laquelle choisiriez-vous?  

Picasso a dit « les bons artistes copient, les grands artistes volent » tandis que Newton a dit « si j’ai vu plus loin que les autres hommes, c’est que je suis monté sur les épaules d’un géant ». À bien des égards, le fondement de mon travail d’ingénieur et de chercheur consiste à m’inspirer des idées des autres et à m’attribuer le mérite de travaux qui n’auraient pas été possibles sans d’autres « géants ».

6.       Quelle est votre perle rare préférée à Ottawa?

Ce n’est peut-être pas une perle rare, mais j’apprécie le réseau de pistes cyclables dans la région d’Ottawa et ses environs. Si je devais dire quel est mon itinéraire préféré, ce serait celui qui traverse le parc de la Gatineau et qui mène au pont couvert de Wakefield.

7.       Quelle a été la plus grande leçon de l’année qui vient de passer et qu’est-ce que cela vous a appris sur vous-même?

L’année qui vient de passer m’a appris l’importance de prendre le temps de réfléchir. Grâce à cela, je peux voir ce qui est vraiment important, tant dans ma carrière que dans ma vie personnelle et familiale, et m’assurer que mes priorités sont établies en conséquence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.