Notre histoire

À Ottawa, aucun autre organisme communautaire n’a une telle portée ni une telle capacité d’offrir directement aux écoles des programmes indispensables.

Ces programmes ont différents objectifs : contribuer à la santé et à l’apprentissage des jeunes (Programme des petits déjeuners); recruter des bénévoles qualifiés qui aident des élèves à surmonter des différences linguistiques ou des difficultés d’apprentissage; ou transmettre des compétences essentielles aux élèves du secondaire afin de les aider à se préparer à leurs études postsecondaires et au marché du travail.

Notre organisme a vu le jour en 1985, sous le nom de la Fondation d’Ottawa-Carleton pour l’Éducation (FOCE). Dès le début, notre mandat a été d’élaborer et de promouvoir des programmes éducatifs favorisant l’apprentissage, mais ne faisant pas partie du cursus normal, et d’encourager le dialogue et la coopération entre les éducateurs, les entreprises locales et les organismes communautaires.

Par la suite, la FOCE a évolué et fait partie de la Fondation d’Ottawa-Carleton pour l’éducation (OCRI). Elle est restée avec cet organisme pendant 13 ans, avant de redevenir un organisme caritatif distinct, le Réseau d’Ottawa pour l’éducation (ROPE), en 2011.

Nous avons créé de précieux partenariats avec la collectivité pour mettre en place plus que 40 programmes communautaires, notamment les suivants :

  • 1990 – Le Programme des petits déjeuners dans les écoles d’Ottawa qui, la première année, a desservi 1 000 élèves de 25 écoles. Vingt-nine ans plus tard, nous offrons chaque matin des petits déjeuners à plus de 13 500 élèves, dans 192 écoles.
  • 1993 – Le programme des aînés dans l’éducation (Seniors in Education) a placé 35 personnes âgées dans 15 écoles d’Ottawa. Aujourd’hui, ce programme est devenu Bénévoles dans l’éducation d’Ottawa et place 1 500 bénévoles dans 152 écoles.
  • 2006 – Les Prix d’excellence en enseignement de la capitale et ÉduGala ont été créés pour célébrer l’extraordinaire contribution des enseignants, du primaire à l’université.
  • 2008 – La Coalition contre la toxicomanie chez les élèves a été mise sur pied dans l’objectif de créer un programme complet de lutte contre la toxicomanie. Ce programme met l’accent sur la prévention, l’éducation et le traitement des élèves de la 7e à la 12e année. En 2017, ce programme, baptisé « projet répa », a offert à plus de 1 400 élèves et à plus de 200 parents des services gratuits de counseling en matière de toxicomanie.
  • 2008 – L’initiative des technologies d’aide à l’apprentissage, une collaboration entre les quatre conseils scolaires et les établissements postsecondaires d’Ottawa, est lancée. Grâce à cette initiative, le ROPE offre aux élèves et aux enseignants de la maternelle à la 12e année du soutien en matière de technologies d’aide.
  • 2012 – Le ROPE a adopté le programme JA Ottawa. L’an dernier, 7 572 élèves de la 5e à la 12e année ont participé aux activités de JA, notamment des activités d’apprentissage par l’expérience en entrepreneuriat, en commerce et en littératie financière.
  • 2016 – Le ROPE a lancé deux nouveaux programmes : Collaboration avec les employeurs, qui permet aux élèves du secondaire de rencontrer des employeurs et d’acquérir des compétences nécessaires dans le milieu du travail, et Jardiner en classe, qui favorise l’apprentissage et le bien-être parmi les élèves du primaire et du secondaire.

Grâce à l’aide de milliers de bénévoles, de partenaires incroyables, de donneurs dévoués et de notre personnel chevronné, nous continuons à offrir dans les écoles d’Ottawa des programmes novateurs aux élèves du primaire et du secondaire, et nous élargissons notre champ d’action d’année en année.